© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

  • facebook

Remise en selle !

27/04/2018

Et oui, c'est parti pour la remise en selle !

On commençait presque à se demander si on allait remettre un jour nos fesses sur les vélos. Eh bien finalement oui, le jour J est arrivé ! Cela fait même bientôt 4 jours que nous avons reppris la route.

Mais avant toute chose, nous avons quand même pu faire une toute dernière navigation à la voile qui nous a permis de rejoindre la côte Colombienne d'où nous avons enfin pu trouver une route pour repartir en vélo à travers l'Amérique du Sud (Car il n'y a bien sûr pas de route entre le Panama et la Colombie). Et ces derniers jours de voiles ont été complètement dingues ! Nous nous sommes retrouvés au Paradis dans l'archipel des San Blas, au nord du Panama, dans des paysages de cartes postale, au milieu du sable fin, des cocotiers, des coraux, et des plages d'un bleu éclatant. Chaque nouvelle escale nous laissait sans voix, et nous étions comme des fous à observer la faune sous-marine toute la journée. Des poissons multicolores ou aux formes surprenantes, des raies plus grandes que nous (en comptant la queue) et même un requin de 2 m assez curieux avec lequel nous avons nagé plusieurs minutes alors qu'il se baladait autour du bateau. Enfin bref, on le redis, c'était le paradis !

Après les choses ont été un peu moins roses, car une fois déposés sur la côte colombienne, il n'y avait toujours pas de route. Alors il a fallu monter dans une lancha (petit bateau à moteur local) pour nous amener à Turbo, à 2h30 de là, où enfin, nous devrions tomber sur une route. Et c'est finalement ce qu'il s'est passé, il y avait bien une route en arrivant. Hourra !

Nous avons alors passé une demi-journée à remonter les vélos, ce qui n'était pas de tout repos, surtout avec la chaleur et l'humidité qu'il y a ici, car même en ne faisant rien, on sue à grosses gouttes. Qu'est-ce que ça va être en vélo !

Et puis, finalement on a repris la route, avec des vélos qui n'ont pas l'air d'avoir trop subi le transport jusqu'ici. Les premiers kilomètres nous rendent très enthousiastes, mais à mesure que nous avançons,nous devenons trempés de sueur. Et ce n'est pas la nuit qui vient arranger les choses, car comme nous sommes obligés de dormir en tente à cause des moustiques, nous finissons toujours par avoir trop chaud et nous nous réveillons en nage. Heureusement il y a une petite pluie depuis deux jours qui vient rafraîchir un peu l'atmosphère. Et quitte à être trempés de sueur en roulant, autant que ce soit la pluie qui nous trempe, au moins on a moins chaud.

Nous avons déjà bientôt fait 200km depuis Turbo, sur une route assez plate bien que vallonnée par endroits, et nous sommes arrivés ce matin dans la ville de Montéria. Nous allons maintenant prendre la route de Medellin, qui se situe à 1500m d'altitude ! ça va grimper sec !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

POSTS RÉCENTS :

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

PAR TAGS :

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now