© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

  • facebook

Maintenant 3000... Et même 4000 km !

03/12/2017

Nous voici officiellement dans le Sahara occidental ! Les villages se font de plus en plus rares, au point qu'à chaque fois que nous en rencontrons un, nous devons demander à combien de kilomètres se trouve le prochain, pour pouvoir anticiper eau et nourriture.

Le Sahara, c'est aussi de très nombreux barrages de police, souvent aux alentour des villes mais pas que, qui nous arrêtent à chaque fois que nous les rencontrons. Depuis le début du Maroc, nous dépassons de nombreux barrages, mais à chaque fois on nous laissait passer sans problème. Désormais c'est l'arrêt obligatoire à chaque fois, avec présentation des passeports et interrogatoire. Heureusement les policiers ne sont pas bien méchants, et sont même plutôt très sympas ! Ils nous demandent à chaque fois si on ne manque de rien.

 

Hier soir, alors que nous étions à un barrage et à plus de 20km de la prochaine ville, nous avons demandé aux policiers de planter la tente derrière leur poste, ce qu'ils ont accepté sans soucis. Alors que nous n'avions pas beaucoup de nourriture ni d'eau pour la soirée, nous leur avons demandé s'il avait aussi un petit peu d'eau à nous passer, au cas où. Devant notre cas, ils ont appelé l'équipe de nuit qui allait bientôt arriver pour les relever afin qu'ils apportent un petit quelque chose. Lorsqu'ils sont arrivés, ils nous ont apporté un gros bidon d'eau, deux pains, deux sandwichs, des bananes, pommes, clémentines, et même du jus d'orange ! Et impossible de refuser ni même de payer quoi que ce soit. Nous étions "leurs invités" !
C'est pas la police de chez nous qui aurait fait ça !

Depuis plusieurs jours, nous devons également faire face au vent qui doit souffler à près de 20km/h, ce qui nous ralentit grandement et nous énerve au plus haut point, surtout qu'il faut ajouter à cela la chaleur, la poussière, les montées qui sont rares mais très raides, et les camions qui nous envoient des odeurs de pot d'échappement absolument infectes.

Nous attendons désormais de voir enfin le vrai désert, avec ses dunes de sable à perte de vue, ce que nous devrions atteindre dans moins d'une semaine. Nous avons très hâte !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

POSTS RÉCENTS :

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

PAR TAGS :

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now